visites

Actualités & évènements.

  Ordination Episcopale

          Messe d'au revoir de Mrg Bernard Charrier.

      Noël 2013

   Synode romain sur la famille

   Nomination de notre nouvel Evêque.

   CADEAU DE NOËL

   Voyage à St Léonard de Noblat

    Baptême de Julie le 1er septembre 2013

=================================================================================

 

Ordination Episcopale.

Pour la consécration épiscopale de Monseigneur Francis BESTION dimanche 23 février 2014 des paroissiens du secteur de Seilhac ont pu s’y rendre.

Elle s’est effectuée par Monseigneur Pascal WINTZER, archevêque de Poitiers  et métropolitain de la province de Poitiers, assisté de Mgr Bernard CHARRIER, évêque émérite de Tulle et de Mgr François JACOLIN, évêque de Mende, en présence de son Eminence le cardinal Jean-Pierre RICARD, archevêque de Bordeaux, et son Excellence Mgr Luigi VENTURA, nonce apostolique en France.

Pour l’ordination afin d’accueillir tous les fidèles la cathédrale étant trop petite, il avait été dressé deux chapiteaux munis comme à la cathédrale d’écrans géants afin de suivre au plus près l’ordination.

Mrg  Francis Bestion, né le 8 mai 1957 à Fontans (Lozère). Baptisé le 26 mai 1957 en l’église de Fontans.Ordonné prêtre le 27 mai 1990 pour le diocèse de Mende. Nommé évêque de Tulle 12 décembre 2013 par le Pape François.

Etudes

Lycée St Joseph de Marvejols. Faculté de philosophie de l’Université de Montpellier. Noviciat chez les frères du Sacré-Cœur à Rome et à Lyon (1980). Séminaire inter-diocésain d’Avignon (1986-1990). Institut catholique de Toulouse (2003-2007).

Diplômes

Licence de philosophie (1978). Licence canonique en théologie (2007).

Ministères

1990-2002 : Vicaire à Langogne. 1992-2003 : Professeur de philosophie au Séminaire inter-diocésain d’Avignon. 2003-2009 : Directeur adjoint au Supérieur du Séminaire Saint-Cyprien de Toulouse et professeur de philosophie et de théologie. mai 2009 - Vicaire général du diocèse de Mende. Octobre 2009 - Père Francis BESTION Nommé au Conseil Épiscopal du diocèse de Mende. Juin 2010 Le Père Francis BESTION est nommé délégué épiscopal pour les mouvements et associations de fidèles et délégué épiscopal pour la Pastorale de l’Enseignement Catholique et pour la Tutelle diocèse de Mende. Juin 2011 Monsieur l’Abbé Francis BESTION est nommé délégué épiscopal auprès des séminaristes du diocèse de Mende. Février 2013 nommé membre du nouveau Collège des Consulteurs diocèse de Mende.

 ===> haut de page

==================================================================================

 Messe d'au revoir de Mrg Bernard Charrier.

 

 

 

Dimanche 9 février  à 10h30 plus d’une dizaine de paroissiens  du secteur de Seilhac se sont rendu à la Cathédrale de Tulle afin de participer à la messe d’au revoir de Monseigneur Bernard CHARRIER.  

Avant la célébration, un diaporama retraça les divers évènements du diocèse pendant que des jeunes, des adultes, les Sœurs de St Gildas et les Sœurs de la sagesse se rendaient à l’autel avec divers objets comme les textes des évangiles partagés.

La messe s’est effectuée avec la participation de Monseigneur Pascal WINTZER, archevêque métropolitain de Poitiers, des prêtres du secteur de Tulle, accompagnés des diacres, de deux organistes, un au grand orgue et l’autre au petit et de la chorale.

Au cours de son homélie Mgr CHARRIER a rappelé : « Que pendant treize années par la foi en commun nous sommes serviteurs en miséricorde et prière… Qu’il se retire en restant attaché à cette église… Ne nous laissons pas voler l’Evangile… Agissons pour l’Eglise en Corrèze… Tout le monde à sa place… Garder la foi…  L’accueil d’un nouvel Evêque, nouvel étape pour la cause de Jésus. » Et de conclure : « Ne nous laissons pas voler l’espérance. »

A la fin de la célébration Mgr Bernard CHARRIER a eu la surprise de recevoir 241 cartes venant de toute la Corrèze ainsi qu’une croix en émaux offerte par les réalisateurs du mobilier contemporain du chœur Léa SHAMS et Alain DUBAN.

Il s’en est suivi en toute fraternité un pot de l’amitié dans la salle du chapitre qui a permis aux présents de témoigner directement leur gratitude à Mgr Bernard CHARRIER pour ces treize années de mission au sein du diocèse.

 

 

 

===> haut de page

==================================================================================

 

 Noël 2013

Tout a commencé le samedi 21 décembre avec « KT Noël ». Les enfants du KT et les jeunes de l’aumônerie étaient invités à participer à une journée particulière sur le thème « Noël au cœur de pauvreté ». Au programme : lectio divina avec les collégiens sur l’Évangile de Luc, l'annonce aux bergers, réflexion et sacrement de réconciliation, fabrication de crèche pour les plus jeunes, confection de couronnes et d'étoiles de Noël, jeux puis temps de partage et préparation de la veillée de Noël.

Puis les enfants et les jeunes ont répétés ensemble la nuit de Noël, l'après-midi du 24 décembre : pas facile de lire lentement au micro, de savoir se placer, difficile d'être attentif quand on sait ce qui se prépare aussi à la maison et puis il faut chanter ensemble, avec la musique, faire attention au décor, à l'autre. Il y a aussi les copains, le beau costume de berger et la famille qui sera présente ce soir pour nous voir raconter Noël.

Enfin, le temps de la célébration est arrivée, enfants du KT ou d'ailleurs, jeunes, parents, amis, paroissiens habituels et familles venues passer les fêtes dans notre région se rassemblement dans l’église de Seilhac. Pour la veillée, les enfants et les jeunes ont joué pour l'assemblée le Mystère de l'incarnation, qu'ils avaient travaillé l'après-midi, et nous ont fait revivre la venue toute modeste de Jésus-Christ. Ce fut un succès, tous comme les chants animés par la chorale et connus de tous, entonnés avec joie. Le Père Jean-Marie Bessala de Vigeois, qui accepté de célébrer cette messe en l'absence du Père jacques Tersou, a repris lors de son homélie les mots d'introduction de cette nuit de Noël «  Le message de Noël est devenu un message universel de joie, de paix et d’espérance. Pour beaucoup, dans le monde, c’est la fête, une fête parfois exotique et marchande, reconnaissons-le, mais une occasion d’être en fête, après tout. Et, ce soir, ici, nous sommes dans la joie : joie des retrouvailles, du partage, des cadeaux, joie des enfants et des grands. (...) C’est que, pour nous qui sommes baptisés dans le feu et l’amour du Christ, Noël a une saveur particulière : avant le bon repas, avant les cadeaux, nous sommes venus chanter et prier en « peuple fidèle », car nous reconnaissons dans l’enfant de la crèche, si fragile, si humain, tellement attendrissant, un enfant comme les nôtres, mais aussi le fils de Dieu, donné pour nous sauver, offert pour partager notre vie, la transcender et nous dire qu’au-delà de notre vie, il y a l’espérance d’une Vie à venir. ». Comme chaque année, à la fin de la cérémonie, petits et grands ont admiré la crèche décorée avec soin par quelques paroissiennes bénévoles.

Lors de cette veillée de Noël les paroissiens ont pu « mettre entre parenthèses leurs soucis, leurs peines et leurs douleurs » pour accueillir Jésus Sauveur, porteur d'espoir et signe de la « confiance que Dieu met en nous, pour porter, à notre tour, témoignage de son Amour ». Cela n'aurait pas été possible sans l'implication et la participations des enfants du KT et des jeunes de l’aumônerie mais surtout de quelques paroissiens dans la préparation de la messe, la liturgie, la décoration, les chants, le nettoyage de l’édifice...etc, qu’ils en soient remercier.

 

 ===> haut de page

 ===============================================================================

 

Synode romain sur la famille

Chers amis,

 

A l’initiative du Pape François, le prochain Synode des Évêques à Rome sera consacré à la famille. Il se tiendra du 5 au 19 octobre 2014. Les Évêques de France ont reçu un document de préparation, intitulé :

 

« LES DÉFIS PASTORAUX DE LA FAMILLE DANS LE CONTEXTE DE L’ÉVANGÉLISATION. »

 

Une lettre était jointe à ce document. Elle invite fortement à le diffuser en sorte que les chrétiens aient une parole à cette occasion et qu’ainsi soit porté un grand intérêt à la question de la pastorale familiale.

 

Avec le conseil épiscopal élargi et le service diocésain de la formation permanente nous avons jugé bon de vous le remettre au titre de votre responsabilité. Le document est riche et copieux. Il comporte une partie réflexion stimulante et un long questionnaire. Il n’est pas question de répondre à tout. Par contre, nous souhaitons ceux et celles qui le peuvent, au sein de vos paroisses, de vos mouvements ou organismes, s’expriment sur l’un ou l’autre point du questionnaire.

 

 Merci d’accueillir cette demande et de faire en sorte d’y répondre. Bon chemin d’Avent vers Noël !

 

+ Bernard CHARRIER 

 ===> haut de page

================================================================================

 

Nomination de notre nouvel Evêque.

Déclaration de Mgr Francis BESTION, 55 ème Evêque de Tulle.

 

 

JPEG - 20.3 ko Notre Pape François m’envoie vers vous pour devenir votre Evêque, en succédant à Monseigneur Bernard Charrier, que je remercie pour ses paroles de bienvenue et d’encouragement lors de notre Entretien téléphonique. J’entre donc dans cette longue lignée d’évêques, successeurs des Apôtres, qui ont guidé l’Eglise de Tulle depuis la création du diocèse en 1317. C’est presque en voisin que j’arrive chez vous, car de La Lozère à La Corrèze, il n’y a que Le Cantal qui nous sépare. J’ai cependant tout à découvrir de votre beau pays et de l’Eglise dont le Saint-Père me confie la charge. Je sais déjà que vous m’y aiderez et qu’ensemble, dans l’Eglise notre Mère, nous pourrons collaborer à l’œuvre de Dieu, chacun selon sa grâce et son charisme baptismal, selon le ministère que le Seigneur lui a confié comme prêtre ou diacre, ou selon sa consécration comme religieuse ou religieux, et dès à présent je vous en remercie. J’ai conscience que le ministère que je reçois est au-dessus de mes pauvres forces humaines, mais j’ai la certitude que le Seigneur m’a porté comme un père porte son fils, tout au long de la route que j’ai parcourue (Deutéronome 1, 31b) et qu’il continuera à nous porter ensemble, vous et moi, pour la suite de cette route, où que nous en soyons et quelles que soient nos difficultés ou nos misères, mais aussi nos joies et nos espoirs. Je n’ai d’autre ambition que d’être au milieu de vous comme celui qui sert, à l’exemple de Jésus, notre divin Maître, notre frère et notre Sauveur qui est venu parmi les hommes « non pour être servi mais pour servir » (Mc 10, 45). Ma nomination épiscopale coïncide avec la promulgation de l’Exhortation apostolique Evangelii Gaudium du Pape François. Ce texte commence par ces paroles fortes : « Avec Jésus-Christ, la joie naît et renaît toujours. Dans cette Exhortation, je désire m’adresser aux fidèles chrétiens, pour les inviter à une nouvelle étape évangélisatrice marquée par cette joie et indiquer des voies pour la marche de l’Eglise dans les prochaines années ». Chers frères et sœurs de l’Eglise qui est en Corrèze, voilà donc notre programme ! C’est à cause de Jésus et de son Evangile que j’ai accepté de devenir votre Evêque et, pour vous et avec vous, j’aimerais pouvoir dire encore et toujours : « ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi » (Ga 2, 20). J’écris ce message depuis les sanctuaires de Lourdes où je suis venu confier à la Sainte Vierge notre diocèse. A la grotte de Massabielle, en la solennité de l’Immaculée Conception, j’ai célébré l’eucharistie, en confiant à notre Mère, la Mère de l’Eglise, mon épiscopat parmi vous, ainsi que chacune de vos familles, en particulier les plus éprouvées par la maladie, la souffrance ou le deuil. A l’intercession de Marie, j’associe celle de saint Pierre DumoulinBorie qui a donné sa vie pour le Christ et pour l’Evangile.

J’ai hâte d’être parmi vous. Je compte beaucoup sur votre prière. De tout cœur, je vous bénis

                                                                                                                                                        Décembre 2013

 ===> haut de page

===================================================================================

CADEAU DE NOËL

  Le 1er décembre 2013, nous avons reçu notre cadeau de chrétien : après des lettres de Paul, après les évangiles et la première partie des Actes,  voici la suite des Actes de Apôtres, chapitres  16 à 28. Il convient, plutôt, de dire que nous avons été invités à venir chercher ce cadeau et, ainsi, à nous engager à le lire, - dans la solitude, sûrement, mais plus encore en groupe… et, ce jour-là, nous avons écouté les adieux de Paul à l’Eglise d’Ephèse qu’il appelle, implicitement, à poursuivre le « ministère … reçu du Seigneur Jésus : rendre témoignage à la Bonne Nouvelle de la grâce de Dieu ». Invitation pour tous les baptisés...

 Le dimanche suivant, 7 personnes se sont retrouvées autour de Mrg Charrier, à la maison paroissiale de Seilhac – et parmi elles, une petite fille du catéchisme. Un cadeau supplémentaire ! Après un temps de prière à l’Esprit Saint, nous avons lu, médité, fait nôtre, le chapitre 16, 25-34, en suivant les indications des premières pages pour « écouter le texte », « le méditer » et « prier », suivre la démarche proposée de « dialogue contemplatif ». Lorsqu’on n’est pas habitué à cette démarche, on se demande bien ce que l’on va en « tirer »…et, pourtant, pas à pas, dans l’alternance de la lecture du texte, de l’écoute de ses voisins, dans la confiance qui s’installe entre des participants  moins crispés, le texte prend de l’épaisseur et de l’actualité. Il nous interroge avec modestie sur notre foi, sur la grâce de Dieu, sur ceux qui nous ont précédés dans la foi et « laissai[ent] déborder [leur] joie de croire en Dieu ».

Chaque dimanche, à 10h, nous pourrons poursuivre ce dialogue, qui, tout l’hiver, vient se substituer aux célébrations de 9h30 dans les diverses églises de notre secteur. Nous ne nous réunirons plus autour de Mgr Charrier, puisque son successeur vient d’être nommé ; mais nous le remercions de nous avoir mis en marche, et de l’avoir fait, comme toujours, avec beaucoup d’empathie et de simplicité.     

  ===> haut de page

===============================================================================

Voyage à St Léonard de Noblat

 

Samedi 14 septembre, le secteur paroissial s’était donné rendez-vous place de l’horloge à Seilhac afin d’effectué une sortie à saint Léonard de Noblat.

Onze enfants et dix neuf adultes se sont retrouvés sous la bruine, en partance chez les Miauletous,  car tel est le nom que portent les habitants de Saint Léonard. Cela nous a amusés et interrogés : ont-ils, comme certains le prétendent, tiré leur nom du « miaulement » des choucas de leur clocher ou de Léonard, leur nom signifiant « les petits léonards » ? Pas de milan ni de corneilles dans le clocher, mais deux guides sympathiques nous attendaient devant la collégiale et nous ont guidés dans les vieilles rues pittoresques et animées par la fête médiévale des journées du patrimoine. Les enfants n’ont pas failli à reconnaître les arcs romans et les voûtes gothiques. Tout le monde a écouté avec grande attention ce que signifient l’empilement du cercle sur une base carrée, le nombre huit, ou la présence des chaînes au dessus du tombeau de Léonard, venu de la cour de Clovis et proche des pauvres et des prisonniers. Sur le flanc nord de la collégiale, se trouve un lieu particulier appelé « Saint Sépulcre », bâti par un pèlerin de retour des lieux saints et transformé en baptistère. Justement un baptême allait avoir lieu  et la présence d’objets nécessaires à la célébration rendait le lieu émouvant. Mais nous avions faim ; la pluie menaçait, nous avons trouvé refuge dans un vieux lavoir…..L’après – midi, une partie du groupe s’est rendu dans un atelier de porcelaine, les autres au Moulin du Got pour la découverte de la fabrication du papier, de machines d’imprimerie anciennes, toutes en état de fonctionnement et encore utilisées. Les enfants ont fabriqué une feuille de papier et sont repartis ravis de leur travail. La pluie a redoublé et nous sommes rentrés. Nous avons même répondu au questionnaire que nos guides nous avaient remis et heureusement que nous avions les réponses pour les six desserts limousins ; à votre tour de répondre : à quelles villes limousines doit – on les craquelins, les canoles, les cènes, les macarons, la meringue et le massepain – que nous avons goûté ?

 ===> haut de page

===================================================================================

 

 Baptême de Julie le 1er septembre 2013 .

 

C’est avec un temps magnifique en ce premier jour de septembre qu’a eu lieu  la messe du 22ème dimanche du temps ordinaire avec le baptême de Julie CHOLLET. 

C’est le Père Patrick GOBIN qui a officié en l’Eglise Notre Dame de Seilhac devant une assistance nombreuse composé de paroissiens et de vacanciers.

L’office s’est déroulé avec les enfants de la famille qui ont eu l’occasion plusieurs fois de contribuer au rite du baptême, comme le transport de l‘eau, ainsi qu’avec la chorale paroissiale pour les chants.

Dans son homélie le Père Patrick a commenté l’évangile du jour qui portait sur la place à prendre à l’invitation aux noces (tout en spécifiant que les textes du jour sont lus non seulement en France mais également dans le monde puisque l’Eglise catholique est universelle) en précisant : « Le rôle de la bienséance et la morale qui l’accompagne en invitant les paroissiens à ne pas oublier la place de Dieu… » Avant de conclure : « Qu’on a besoin des uns des autres et que l’Esprit Saint continu de nous guider ».

  ===> haut de page